Le Beau au Bois Dormant

Ces derniers jours j'ai illustré un conte. Le conte reprend celui de la Belle au Bois Dormant mais inverse les genres. Il était une fois un prince doux, rêveur et naïf, qui attendait endormi la princesse courageuse et vaillante.

Les illustrations sont dessinées à la plume et l'aquarelle en monochrome bleu. Le bleu invite à la douceur et à la rêverie, tandis que le style emprunte aux esquisses de Fragonart, aux images classiques de contes et aux livres pour enfants. Avec le texte qui reprend lui aussi le phrasé traditionnel, les différences avec l'histoire d'origine paraissent subtiles et pourtant elles sautent aux yeux, chamboulant les rôles sur lesquels des générations d'enfants se sont construits.

On appelait autrefois les contes de fées « les contes bleus ». Le conte et ses illustrations paraîtront dans le numéro 2 de la revue Mâtin, en avril 2019, qui sera imprimé en noir et bleu.